Chaque métier est soumis à des contraintes différentes, c'est pourquoi nous donnons la possibilité de créer différentes configurations de l'application, de verrouiller ces options et de les déployer à distance via le site web d'administration.

Le but est de rendre le système le plus flexible et le moins contraignant possible a utiliser pour le protégé tout en assurant aux veilleurs et aux superviseurs un niveau protection suffisant et homogène pour chaque groupe.

 

 

Voici deux exemples de configuration adaptés à deux types de travail complètement différents:

Nous avons d'un coté, une personne travaillant seule dans un bureau, donc un poste plutôt sédentaire, et de l'autre coté une personne travaillant dans le BTP qui est très mobile.

 

Poste mobile:

pour un poste très mobile, on décidera d'activer les capteurs de projection/chocs, de perte de verticalité, d'absence de mouvements prolongée, de détection des zones blanches et de géolocalisation.

 

Poste sédentaire:

on privilégiera ici le système de confirmation de présence à intervalle régulier, le système de détection des projections et chocs et la géolocalisation tout en désactivant les autres capteurs.

En effet, une personne travaillant dans un bureau va passer le plus clair de son temps assise, le réflexe est de sortir son téléphone de sa poche et de le poser sur son bureau. Il va donc se trouver posé à plat, si nous laissons les capteurs de perte de verticalité activés dans ce cas précis, le téléphone va lancer des alertes inutilement. Si nous laissons les capteurs d'absence de mouvements fonctionner, ceux-ci vont détecter un immobilisme prolongé, et donc lancer l'alerte.

 

Dans les deux scénarios, il restera quoiqu'il arrive la possibilité de lancer une alerte manuellement en cas d'urgence en secouant le téléphone.